T. C. Boyle

02/12/1948

Né en 1948, spécialiste de Dickens, et acclamé par la critique dès ses premières nouvelles aussitôt publiées par les magazines américains majeurs de l’époque, Thomas Coraghessan Boyle, de son vrai nom Thomas John Boyle, s’est imposé en France à la fin des années quatre-vingt avec son premier grand roman, Water Music (Phébus, 1988 ; Libretto, 2012), alors comparé à Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez.
On retrouve la verve picaresque qui déjà faisait merveille dans Water Music avec son deuxième roman La Belle affaire (Phébus, 1991 ; Libretto, 2014).
Le public français ne le découvrira cependant réellement qu’avec Au bout du monde (Grasset, 1991), sorti quelques mois plus tard, et récompensé par le prix Faulkner.
Le prix Médicis Étranger attribué en 1997 pour America (Grasset, 1997) achèvera la conquête de l’Europe.
Thomas Coraghessan Boyle mène aujourd’hui une vie discrète et enseigne en Californie du Sud.
Il est l’auteur culte de près de vingt romans ou recueils de nouvelles et continue, avec régularité, à composer une œuvre traduite dans le monde entier.

https://www.tcboyle.com/ | |

Proposer des corrections