Earl Thompson

24/05/1931 — 09/11/1976

Earl Thompson naît le 24 mai 1931 dans la ferme de ses grands-parents, aux environs de Wichita dans le Kansas.
On ne sait que peu de choses de sa jeunesse, mis à part que ses parents ne travaillent pas, qu'il a des origines suédoises, qu'il est élevé par ses grands-parents, qu'il se rend à l'école publique de Wichita et qu'à quatorze ans, en 1945, il ment sur son âge pour s'enrôler dans la Marine. En 1949, il sert au large de Shanghai et observe les bouleversements sociaux et politiques de la révolution chinoise. Démobilisé et de retour dans le Kansas, il enchaîne sans enthousiasme les petits boulots (vendeur de beignets, livreur de journaux, homme à tout faire et ouvrier, cheminot pour la Santa Fe Railway, camionneur, tueur de bétail pour l'abattoir Cudahy Packing Company...), avant de s'engager de nouveau, mais dans l'Armée cette fois, où il s'instruit et lit énormément.
Après la guerre de Corée et grâce au programme de réinsertion de l'armé, le G.I. Bill, il retourne à la vie civile et suit des cours de journalisme à l'université du Missouri où il étudiera de 1954 à 1957 (puis à Columbia en 1959-1960). Au cours de ses études, il reçoit à deux reprises le prix Mahan de la nouvelle de l'université du Missouri, le prix de la fiction de l'université de Columbia, et le prix du comédien de l'année de l'université du Missouri en 1956. Après avoir occupé plusieurs postes de journaliste, il déménage à New York et ouvre une petite imprimerie à Brooklyn. C'est durant cette période qu'il écrit son premier roman, Un Jardin de sable (1970, Monsieur Toussaint Louverture, 2018)).
Refusé par de nombreux éditeurs, le livre fait scandale lors de sa publication et est sélectionné pour le National Book Award (il aura une bonne réception critique, mais ne deviendra best-seller que dans ses nombreuses éditions de poches aux couvertures racoleuses).
De son vivant il publie Tattoo (1974) et Cado Largo (1976), puis un quatrième roman posthume, The Devil to Pay.
D’une santé fragile, il mourut le 9 novembre 1976, à quarante-sept ans, d’une rupture d’anévrisme sur un trottoir de Sausalito (Californie). Il laisse derrière lui trois enfants issus de deux mariages différents. À sa demande, ses cendres furent dispersées en mer.

http://www.monsieurtoussaintlouverture.net/Livres/Thompson/Jardin/Earl_Thompson_Jardin_index.html

Proposer des corrections