Florian P. Dennisson

Né à Annecy en Haute-Savoie, Florian P. Dennisson quitte les bancs de la fac pour se consacrer à sa première passion : la musique. Il écumera les salles de concert – et les écume toujours – de France, d’Europe, du Royaume-Uni et même des Etats-Unis, avec pour compagnon fidèle : l’écriture. D’abord des paroles couchées sur des carnets de note puis des histoires, des envies de faire frissonner les gens, mais sans son cette fois. Tout est bon pour lui dans cette discipline et il ne s’arrête pas qu’au roman ou à la nouvelle, mais produit des scenarii et des histoires destinées à tout support. Fervent adorateur du personnage du Poulpe, c’est avec « Téléski qui croyait prendre » qu’il franchit le pas et vient à bout de son premier roman. Également à l’aise avec la langue de Shakespeare, il traduit de l’Anglais une collection de cinq romans de l’écrivain culte américain, Howard Phillips Lovecraft.
Fervent adorateur des écrits de Howard Phillips Lovecraft depuis qu’il est en âge de lire, Florian Dennisson s’évertue depuis plus de 25 ans à perpétuer l’héritage laissé par l’écrivain américain, toujours en quête du mot juste et cherchant à coller au plus près à l’essence même de ce que l’auteur a voulu nous livrer. Quelque peu dérouté voire déçu par les traductions françaises proposées, il a utilisé sa connaissance poussée de la langue anglo-saxonne dans un projet de remise au goût du jour de l’ensemble de l’œuvre du pionnier de la littérature d’horreur. C’est selon cette approche que Florian Dennisson a proposé ses traductions à Chambre Noire qui publiera Le Cauchemar d’Innsmouth, L’Appel de Cthulhu, L'Abomination de Dunwich, Les Montagnes Hallucinées et Dagon, cinq oeuvres majeures de Lovecraft qui ont nécessairement marqué les aficionados et qui éveilleront sans aucun doute la curiosité de futurs lecteurs.

Toujours prêt à faire de nouvelles rencontres et partager sa passion pour l’écriture, vous pouvez le contacter en lui écrivant à florian.dennisson@chambrenoire.co

Proposer des corrections