Donald Ray Pollock

1954

Donald Ray Pollock a grandi dans sa ville natale, Knockemstiff (Ohio).
Depuis qu'il est adulte, il vit à Chillicothe (Ohio) où il a travaillé dans une usine de pâte à papier pendant 32 ans en tant qu'ouvrier et conducteur de camions.
A 50 ans, il s'inscrit à des cours d'écriture créative à l'Université d'État de l'Ohio.
En 2008 est publié son premier ouvrage, un recueil de nouvelles intitulé Knockemstiff (Buchet-Chastel, 2010 ; Libretto, 2013).
Durant la campagne présidentielle de 2008, le New York Times publie régulièrement ses dépêches sur les élections vues depuis le sud de l'Ohio.
En 2009, il remporte le PEN/Robert Bingham Award, et le Devil's Kitchen Award in Prose du Département d'Anglais de la Southern Illinois University Carbondale.
En 2012, il reçoit la Bourse Guggenheim (Guggenheim Fellowship) dans la catégorie des arts créatifs et le champ de la fiction.
Son premier roman, Le Diable, tout le temps (Albin Michel, 2012), Grand Prix de Littérature Policière, est considéré par Publisher's Weekly comme l'un des dix meilleurs livres de l'année lors de sa parution.
Une mort qui en vaut la peine (Albin Michel, 2016) est son deuxième roman.

http://donaldraypollock.net/ |

Proposer des corrections