L'Ombre du vent

(La sombra del viento)

Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, "ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets " enterrés dans l'âme de la ville " : L'Ombre du Vent.
Il dévore le livre qu’il a choisi et est envoûté par l’histoire, il se lance sur les traces de l'énigmatique écrivain, Julien Carax, brutalement disparu pendant l'été 1936, sans laisser la moindre trace et dont les livres sont rachetés puis brûlés un à un par un homme défiguré...

Roman à énigme

1er livre de la série Le cimetière des livres oubliés

Prix du Meilleur Livre étranger (2004)

On en parle sur le forum : [Carlos Ruiz Zafon] L'ombre du vent

Soumis le 06/07/2006 par athanagor

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

couverture

Le Huitième Livre de Vésale

Suggéré par Norbert