Jusqu'à l'impensable

(The Crossing)

3 votes

  • 8/10
    Une femme est retrouvée morte, battue à mort, dans sa propre maison. Son compagnon était policier. Le principal suspect tout désigné par son ADN est un ancien membre des gangs de Los Angeles, Da Quan Foster. L'affaire semble pliée. Mais Michey Haller, le demi-frère d'Harry Bosch, est son avocat. Et il est persuadé qu'il peut l'innocenter. Son enquêteur habituel ayant été victime d'un étrange accident de moto, c'est à Harry, tout juste retraité du LAPD, qu'il fait appel. Les liens du sang sont là, mais cela ne signifie que l'on doit tout accepter, d'autant plus quand on est un ancien policier, et qu'aider Mickey à disculper Da Quan entraînerait Harry inexorablement, irrémédiablement, de "l'autre côté."


    A son habitude, Michael Connelly tisse une intrigue à tiroirs. Ceux-ci s'ouvrent, et se referment au fur et à mesure que l'enquête d'Harry m'entraîne dans des zones dangereuses. On se demande toujours comment avec un point de départ aussi ténu l'ancien journaliste va nous tenir en haleine jusqu'au bout, jusqu'à l'impensable... Comme l'annonce le titre de ce 21ème roman de Connelly pas très poétique (cf. son chef-d'oeuvre, Le Poète) mais qui tient ses promesses.

    14/06/2017 à 12:31 Mephisto (144 votes, 7.3/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Un vrai plaisir de lire cette histoire qui associe Bosch et Haller pour la première fois (et on peut espérer que ce ne sera pas la dernière).
    Pas évident du tout pour le retraité Harry Bosch de franchir la ligne jaune et de se retrouver du côté de la défense, même si , et il n'arrête pas de le répéter, il ne cherche pas à innocenter un suspect mais avant tout à mettre le vrai coupable sous les verrous, ce n'est pas tout à fait la même chose, mais c'est essentiel pour lui.
    Du très bon Connelly.

    29/04/2017 à 16:53 gamille67 (901 votes, 7.2/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Ouvrir un Michaël Connelly, c'est comme retrouver ce vieil oncle que l'on admire mais que l'on ne voit qu'une fois par an. Un sentiment de familiarité, et la certitude d'un bon con moment de lecture s'empare de moi à chaque fois.

    Dans ce nouvel opus, on retrouve donc notre détective préféré , Harry Bosch, qui à la retraite est bien décidé à retaper des motos. Oui mais voilà que son frère, l'excellent mais non-moins controversé Mickey Haller a besoin de lui pour une affaire. 

    Bien sûr , on reconnait immédiatement la patte "Connelly", Harry va comme a son habitude, enquêter à l'ancienne, préférant le papier et l'observation, à l'informatique et à l'ADN. D'un suspense très honorable, j'ai beaucoup aimé cette enquête qui plonge le lecteur dans le monde des flics corrompus. 

    Les personnages sont toujours aussi savoureux et cela fait toujours autant plaisir de suivre leurs évolutions, que ce soit Harry et Mickey , deux frères aux caractères diamétralement opposés, ou Maddie , ma fille d'Harry, rentrant bientôt à l'université. 

    Encore une fois , Michaël Connelly ne m'a pas déçu et j'attends avec impatience la suite . 

    21/04/2017 à 16:30 alex1783 (37 votes, 7.7/10 de moyenne) 4