Une putain d'histoire

27 votes

  • 9/10 Un excellent roman, palpitant du début à la fin. Minier confirme son talent de "raconteur d'histoires". Il situe pour la première fois son action aux Etats-Unis, met au coeur de l'intrique des adolescents et surtout, il s'aventure dans le domaine des nouvelles technologies (et de leurs effets pervers). De plus, et cela reste le principal, il brouille (à la façon d'un Bussi) remarquablement bien les pistes. Une très bonne lecture.

    30/05/2016 à 16:14 ericdesh (360 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Premier lecture d'un roman de cet auteur pour ma part et une excellente découverte. Une trame qui se tisse au fil des pages et soudain on a réellement une putain d'histoire et un final assez réussi.

    10/10/2015 à 22:35 bidibule (171 votes, 8/10 de moyenne) 3

  • 9/10 l’auteur s’est surpassé. C’est son meilleur roman, à la fois empli de nostalgie et sombre comme le temps.

    02/08/2015 à 13:04 PoisonIvy (231 votes, 7.7/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Décidément, Bernard Minier a mis le paquet ! Ce roman se dévore, on est captivé par cette histoire et on a hâte de connaître la fin. Et d'un seul coup, toutes nos certitudes s'envolent , l'auteur nous prend par surprise et le final est un régal.... Vivement le prochain, car B Minier ne nous déçoit jamais !

    31/07/2015 à 23:09 lady (81 votes, 7.8/10 de moyenne) 2

  • 9/10 j'ai adoré! On prend un peu de Goonies, de Usual Suspect, le tout à la sauce Harlan Coben et on sert bien frais au bord de la piscine!

    21/07/2015 à 15:11 guimouts (203 votes, 8.1/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Même si le titre de ce thriller semblait ne pas être accrocheur, il faut reconnaître que ce roman présente au lecteur une putain d'histoire, toute en rebondissements et qui semble dévoiler chez l'auteur une admiration pour Stephen King et son club des Ratés dans "Ça" . En bref, une intrigue totalement maitrisée, rythmée, angoissante et machiavélique !

    12/07/2015 à 12:44 pgrosjean (1003 votes, 7.8/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Bernard Minier nous plonge dans un nouveau genre, un huit clos glaçant et bien tordu , et ça marche ! j'ai passé un excellent moment tout au long de ma lecture et je dois bien dire que la fin est jubilatoire !

    04/07/2015 à 17:02 Mag (372 votes, 8.1/10 de moyenne) 4

  • 9/10 J'ai mis un bon mois avant d'ouvrir "Putain d'histoire", comme si je redoutais d'être déçu. Ou alors, pas très motivé au départ pour une histoire où les héros seraient des ados. Mais.... Mais... Mais... Il y a toujours un mais. Aussitôt ouvert, aussitôt capté, happé, avalé par l'intrigue. Dans ce 4ème roman, bye-bye la France, les Pyrénées, etc, Bernard Minier trace sa route, direct sur la côte ouest des Etats-Unis. La région autour de Seattle, où ont été tourné... X-Files, The Killing version US. Il élabore un jeu de pistes machiavélique et très cinématographique (entre Usual Supect, Stand by Me et Shutter Island). Comme un courant impétueux, on se retrouve littéralement aspiré sans pouvoir résister dans ce suspens sinueux dont l’issue est un vrai tour de force. Une fin qui pourrait dérouter certains, en forme de conte moral, mais que pour ma part, je n'ai pas absolument pas vu venir. Et ça fait toujours plaisir d'être "attrapé" par l'auteur. Lecture ultra ultra ultra recommandé pour cet été, mais aussi pour cet automne, et cet hiver, et l'année prochaine.

    12/06/2015 à 18:53 Mephisto (139 votes, 7.3/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Excellent, oh oui c'est une sacré ... d'histoire !!! Une ambiance glauque, des personnages très attachants et un final magistral. Totalement emballée par ce dernier Minier.

    11/06/2015 à 14:18 hennesey (201 votes, 7.9/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Ce roman est une sacré histoire !!! L'auteur nous embarque dans une ambiance humide et pesante. Les personnages sont attachants et l'histoire est magnifiquement construite, et pour finir, un final magistral. En bref ce thriller est une vraie perle.

    25/05/2015 à 12:13 lolodedel (74 votes, 8.1/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Un titre très bien choisi (tout comme la couverture) et qui fait mouche pour ce quatrième roman de Bernard Minier. Il nous transporte dans l’état de Washington aux USA, alors que les précédents opus nous dépaysaient nettement moins avec comme décors le sud-ouest français.
    Ça serait très dommage de passer à côté de cette putain d’histoire où l’auteur nous mène en kayak de mer et en ferry, pour ne pas dire en bateau.
    Alors que dire de plus sans spolier … l’arroseur arrosé, bien mal acquis ne profite jamais (encore que …), tel est pris qui croyait prendre … et une descente « aux enfers » pour le jeune héro, Henry. Palpitant tout au long de ses 441 pages (version numérique) avec, pour moi, un seul bémol, le côté club des cinq déjà rencontré dans « le cercle » qui me rappelle aussi le premier Chattam « le cinquième règne ». Cela ne nuit aucunement au plaisir que le lecteur prend à découvrir cet univers froid, brumeux et humide.
    A lire absolument quand les beaux jours se font attendre …

    29/04/2015 à 17:25 Dany33 (273 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Je le dis tout de go : ceux qui rechigneraient à se plonger dans ce roman sous prétexte de ne pas y retrouver les personnages récurrents de l’auteur, risquent fort de passer à coté d’un des meilleurs thrillers de ces dernières années.

    23/04/2015 à 06:10 Gruz (241 votes, 7.8/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Au travers de ce roman, Bernard Minier veut entrer dans la cour des grands.En abandonnant son héros fétiche, Martin Servaz et en positionnant son histoire en Amérique et non pas en région toulousaine, l’autre montre qu’il peut imaginer une histoire en dehors de son domaine de prédilection.

    Non seulement,il tente l’exercice mais il réussit l’essai…et détrônerait même certains maîtres en la matière en amenant une histoire originale, tarabiscotée mais solide, pleine de rebondissements et d’actions qui tiendront en haleine le lecteur tout au long des 500 et quelques pages. L’originalité provient essentiellement des personnages qu’il met en scène : des adolescents, catégorie largement délaissée en dehors des romans adolescents ou pré-adultes. Dans l’aspect enquête cela ma fait penser (de loin) au Club des 5,dans une version modernisée, plus musclée et sous speed pour l’enchaînement effréné de leur investigation.

    L’écriture de Bernard Minier a muri, je la trouve plus fluide, plus rythmée où l’auteur pose de nombreux pièges qui ne pourront être tous évités même par les lecteurs aguerris de thrillers.

    Au final, en changeant de style, de personnages, de lieux, Bernard Minier s’est révélé en vrai maître de thriller. Il ne lui restera plus qu’à montrer qu’il sait transposer ses talents dans la série des Martin Servaz.

    20/04/2017 à 21:19 QuoiLire (56 votes, 6.8/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Au début j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, peut-être un peu à cause de la narration que je trouvais décousue, mais très rapidement les choses se sont mises en place et j'étais impatiente de connaître la suite jusqu'au dénouement surprenant de l'histoire. Je me suis fait avoir dans le bon sens du terme.

    11/03/2017 à 17:33 mireille (197 votes, 7.4/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Quelques longueurs au début, puis on se laisse emporter jusqu'au final très réussi.
    Ce livre m'a fait également penser aux fantômes d'eden de patrick bauwen.

    04/12/2015 à 21:53 Diesel155 (111 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Quoi de plus naturel que d'avoir choisi une île comme décor de sa " Putain d'histoire", pour mieux pouvoir nous mener en bateau...
    Avec ce thriller gentiment démoniaque, Bernard Minier nous plonge dans une tempête d'effroi, d'où l'on émerge le palpitant en surchauffe: ballotté par les incessants aller-retours de la chronologie des évènements, convoquant à la fois Stephen King et Harlan Coben, Enid Blyton et Joe Ruby, il réussit, avec un naturel confondant, à faire que l'on s'identifie à ce groupe d'ados, partageant leurs peurs, leurs envies, leurs rêves aussi... Une construction qui m'a furieusement fait penser à celle d'" Un avion sans elle", et aussi quelques ficelles qui permettent la réalisation de ce tour de passe-passe, mais rien qui ne gâche le plaisir que l'on prend à embarquer pour Glass Island, en compagnie d'Henry...

    22/08/2015 à 20:23 jackbauer (343 votes, 7/10 de moyenne) 8

  • 8/10 Quelques longueurs dans les 2 premiers tiers du roman. La fin, en revanche, est efficace.
    Malgré tout, j'ai adhéré à l'histoire et me suis fait mener par le bout du nez...Ce livre est quand même moins captivant que "Glacé" et "Le cercle".

    22/08/2015 à 14:50 calimero13 (418 votes, 7.4/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Un Thriller classique et efficace. Le cadre et l'ambiance sont "délocalisés", à l'américaine, mais on trouve vite ses marques. Cette ambiance froide et pluvieuse du NO des EU constitue d'ailleurs un des points forts du livre. Un peu triste de ne pas recroiser Servaz malgré tout...

    23/06/2015 à 10:15 Anwynn (14 votes, 7.9/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Très bon roman avec des personnages qui révèlent au fur et à mesure leurs secrets... Un bon suspense, et l'auteur arrive à nous surprendre dans les dernières pages.

    14/06/2015 à 00:47 Luzlïa (119 votes, 7.8/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Alors oui, ce roman est super addictif ! On tourne les pages à vive allure, on veut savoir coûte que coûte le fin mot de cette "putain d'histoire". Et lorsqu'on y parvient enfin, on est effectivement surpris. Mais quand on retourne en arrière et qu'on relit des passages, on se rend compte que l'on s'est fait avoir. Véritable tour de force de l'auteur ou arnaque ? J'ai du mal à trancher entre les deux...
    Mention spéciale pour le choix de cette île, vraiment dépaysante, et pour cette fin "intermédiaire" proposée par Bernard Minier, atypique et totalement jouissive.

    13/06/2015 à 11:08 Ironheart (363 votes, 7.5/10 de moyenne) 8