Colin Niel

1976

Ingénieur en environnement, spécialisé dans la préservation de la biodiversité, Colin Niel a travaillé en Guyane durant plusieurs années, au contact des populations du fleuve Maroni.
Avec Les Hamacs de carton (Rouergue Noir, 2012), son premier roman, il inaugurait une série multi-récompensée se déroulant en Guyane autour du capitaine de police André Anato.
Toujours publiés au Rouergue Noir, ont suivi Ce qui reste en forêt (2013) puis Obia (2015), lequel a notamment reçu le Prix Polar Michel Lebrun et le Prix des Lecteurs Quais du Polar/20 Minutes en 2016.
En 2017 il publie Seules les bêtes, un roman noir choral qui ne fait pas partie de la série guyanaise.

Proposer des corrections