Michaël Mention

1979

Né en 1979, Michaël Mention a écrit une dizaine de romans, dont un premier, Le rhume du pingouin a été publié en 2008 aux éditions du Rocher.
Le Fantascope éditions a également publié deux de ses romans qui, tout en pouvant se lire indépendamment l’un de l’autre, sont intimement liés : Maison fondée en 1959 et La Voix Secrète, le deuxième étant le roman que le personnage du premier écrit, dans une démarche de création littéraire originale et séduisante, que Michaël Mention pratique avec beaucoup d’habilité... et de plaisir.
Le Fantascope a également publié début 2013 Unter Blechkoller, un thriller aux accents fantastiques sous forme de huis-clos sous-marin.
Sale temps pour le pays, paru en 2012 chez Rivages/Noir et récompensé par le Grand Prix du Roman noir du Festival de Beaune en 2013.
Il s'agit du premier opus d'une trilogie anglaise dont la suite, Adieu demain, a été publiée en mars 2014.
Parallèlement, Michael Mention signe en janvier 2014 avec Fils de Sam un docu-fiction consacré au serial-killer qui terrorisa les Etats-Unis et la ville de New York durant l'été 1977.
Entre thriller et document, c'est la première enquête en immersion publiée en France sur ce tueur en série qui défraya la chronique.
Il vient de publier Jeudi noir aux éditions Ombres Noires, un roman percutant sur le tristement célèbre match de football qui opposa la France à la RFA en 1982 : un match, une victime, une vengeance.
Le dernier volet de sa trilogie anglaise, ... Et justice pour tous, est annoncé pour début 2015, toujours chez Rivages.

Proposer des corrections