Un pays à l'aube

(The Given Day)

27 votes

  • 9/10 Epoustouflant ! Si vous ne connaissez pas la famille Coughlin, c'est impardonnable. Dans la lignée des "il était une fois...", cette trilogie vous transporte durant la 1ère moitié du XXe siècle, aux Etats-Unis, en tant qu'observateur de la transformation de ce pays.
    Ce premier tome nous permet de suivre deux trajectoires en parallèle. Celle de Luther Laurence d'abord, jeune noir dans cette Amérique où les rapports raciaux évoluent, et sont bien différents selon les états dans lesquels il voyage. Celle de Danny Coughlin ensuite, l'ainé de la fratrie, Irlandais aux traits de caractère "chevaleresques" qui, simple agent, suit la voie de son père, capitaine de police à Boston. Et à un degré moindre, celle de son parrain, le lieutenant McKenna.
    La première guerre mondiale se termine. De son Ohio natal, Luther va se rapprocher des Coughlin, peut-être pour son plus grand malheur...
    Danny va traverser les événements de ce pays qui mûrit : les grandes grèves, s'infiltrant dans des groupes prolétaires, et y rencontrant Nora, la grippe Espagnole, les émeutes à Boston enfin. Mais son plus grand défi sera peut-être de percer les secrets de cette famille...
    Nous sommes en immersion totale dans ce pays aux profondes mutations. Les personnages principaux et secondaires complexes, les interactions entre eux, les situations, même les passages plus lents, tel la rencontre avec Babe Ruth, tout est profond et intéressant. Un lecture immanquable.

    02/04/2020 à 21:52 Lucas 2.0 (347 votes, 7.7/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Si les quarante premières pages ont été pour moi un calvaire, le reste du livre s'est avéré passionnant. Une période de l'Histoire très peu traitée dans le cinéma américain, au lendemain de la première guerre mondiale. Un racisme très présent, des tensions sociales au bord de l'explosion. On traverse cette période en suivant 3 personnages très différents, intéressants à l’exception du joueur de base-ball qui ne tient pas une grande place dans ce premier tome de la série. J'espère lire le deuxième épisode de la saga des Coughlin très prochainement.

    04/09/2018 à 19:16 Grolandrouge (974 votes, 6.6/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Une saga formidable sur fond d'entre deux guerres dans une Amérique en pleine montée en puissance.

    26/08/2016 à 19:43 tduvi (372 votes, 7.6/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Evidemment si vous vous attendez à un livre comme « Shutter Island » ou « Mystic River » vous risquez d’être déçus !
    Le talent incommensurable de l’auteur est justement d’offrir à son lecteur chaque fois autre chose.
    Cette fois, il s’agit d’une fresque sur l’histoire américaine juste après la 1ère guerre mondiale, plus précisément à Boston… Ni suspens intenable, ni scènes d’actions frénétiques ne jalonnent ce livre, l’intérêt est ailleurs. Dans une écriture fluide car on se laisse charmer par les phrases toujours remarquablement bien construites, à l’image de la littérature classique dont on n’a jamais été aussi proche. Dans l’évolution des 2 personnages principaux, l’un est blanc, Danny, issu d’un milieu plutôt bourgeois et l’autre est son opposé, noir et forcément pauvre… pourtant, ils vont se rencontrer, s’apprécier, parcourir des chemins parallèles pour en arriver à des révélations plutôt similaires et incroyablement lucides sur eux-mêmes et sur leur Pays.
    Le personnage de Danny peut paraitre assez passif et semble subir les évènements qu’il vit sans pouvoir beaucoup influer sur leurs cours. C’est assez logique dans le sens ou l’auteur nous fait une reconstitution bien documentée et historique de cette période trouble à Boston. Si cet aspect vous déroute, n’abandonnez pourtant pas la série, les 2 romans suivants vont se concentrer sur Joe, un personnage beaucoup plus dans l’action, de plus l’auteur reprendra une narration plus « polaresque » se focalisant sur un protagoniste et beaucoup moins sur le contexte historique.
    L’utilisation d’un personnage témoin comme regard périphérique, Babe Ruth, star du base-ball, est une originalité que vous découvrirez dans « Un pays à l’aube ».

    09/05/2016 à 13:58 Alice (270 votes, 7.5/10 de moyenne) 10

  • 9/10 Un polar ? je ne pense pas...et je ne vois pas ce que ce roman historique aurait à envier à certains auteurs de littérature classique.
    Un vrai travail d'écrivain, complet, riche... très éloigné par ailleurs de ce qu'à déja pu produire cet auteur ("prières pour la pluie" par exemple...).
    Si la trilogie Joe Coughlin est du même niveau, alors je suis partant !

    31/03/2016 à 00:19 mkl (164 votes, 6.9/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Avec cette fresque, Dennis Lehane s'inscrit tout autant dans le roman historique que policier. Il invite le lecteur à se plonger dans l'histoire de Boston, ville à laquelle on le sait très attaché, mais aussi des Etats-Unis, tant les faits rapportés recouvrent des moments clés en terme de droits sociaux, de changements des mentalités... On suit l'évolution d'abord de manière parallèle de Danny Coughlin, flic d'origine irlandaise, promis à un bel avenir, pourvu qu'il reste dans le rang, et de Luther Laurence, jeune noir qui pourrait être champion de base-ball si la société passait outre la couleur de peau, et qui fricotera un temps avec la pègre. Les deux personnages finiront par se rencontrer au fil de l'intrigue et l'amitié s'imposera face aux préjugés, aux regards de la société. Dennis Lehane transcrit également, au cours de chapitres qui entrecoupent le récit principal, le parcours de Babe Ruth, figure mythique du base-ball américain, qui apporte une vision extérieure à l'intrigue et complémentaire sur les faits historiques. Un roman au souffle indéniable, saga familiale, historique, sociale, qui amène le lecteur à la suite des nombreux personnages à être le témoin de quelques événements dans un pays encore en construction.

    30/11/2015 à 16:18 LeeWeel (357 votes, 7.9/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Ambitieux, réussi, mais un peu long quand même. Une fresque intéressante qui nécessite des efforts.

    19/11/2015 à 10:18 Polarbear (557 votes, 7.8/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Un Lehane très ambitieux et qui tient ses promesses. Hormis 2 ou 3 passages qui traînent un peu en longueur, ce roman est grandiose. Tout y est magnifique : l'histoire, les personnages et l'intensité dramatique. Ce long roman se dévore et Lehane nous transporte tellement bien dans cette amérique de l'entre deux guerres, qu'une fois fini, l'envie se fait irrésistible de prolonger le plaisir avec "Ils vivent le nuit" qui raconte l'histoire de Joe, le petit dernier de la famille Coughlin.

    28/07/2015 à 23:16 ericdesh (752 votes, 7.4/10 de moyenne) 6

  • 5/10 J’ai été déçu de ce Lehane. Le livre est très bien écrit — on sent bien la patte d’un très grand auteur — mais j’ai trouvé l’histoire tout simplement ennuyeuse. Le thème ne m’a pas intéressé. J’ai dû attendre 300 pages avant de trouver une scène sous haute tension. Malheureusement, celle-ci n’aura duré que quelques pages, et c’était ensuite reparti pour de l’ennui. Les longueurs sont omniprésentes, et certains passages, comme ceux avec Babe Ruth, parfois assez longs, n’ont aucun intérêt et m’ont été très pénibles à lire. Le seul vrai intérêt du livre réside dans la relation qu’entretiennent les personnages principaux au fil de l’histoire. Mais ça reste pour moi un roman à des années lumières d’un Shutter Island.

    04/11/2014 à 20:39 mamboo (431 votes, 6.8/10 de moyenne) 1

  • 10/10 Un superbe roman historique, ethnologique et dramatique.

    27/11/2012 à 19:18 ELOJ (172 votes, 7.8/10 de moyenne) 1

  • 9/10 J'ai adoré ce roman de Lehane. Habitué à ces thrillers, j'ai hésité à commencer ce pavé mais c'est vraiment grandiose. Lehane est vraiment un auteur aux multiples facettes.

    27/05/2011 à 09:19 patauch (321 votes, 7.9/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Un livre qui impressionne par son ampleur, sa faculté à embrasser de nombreux aspects, comme le souligne Dodger - et le tout sans que ça n'en devienne un exercice rébarbatif. On suit avec tension les épreuves de Danny et de Luther, mais aussi de tous les autres, avec leurs vécus, leurs peines, leurs points de vue, et surtout la certitude qu'ils sont entraînés dans une tempête qu'ils ne contrôlent pas et qui les dépasse. L'étude des caractères et des mentalités est particulièrement bien menée, rendant parfaitement toute la complexité des rapports humains et expliquant les réactions devant l'emballement des événements. Que dire de plus, si ce n'est qu'il s'agit d'un très grand roman, dont les thèmes sont encore d'actualité aujourd'hui.

    15/05/2011 à 11:20 Horatio (287 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 9/10 grandiose!!! tout simplement

    08/05/2011 à 19:07 Fab (460 votes, 7.9/10 de moyenne) 2

  • 6/10 je ne connaissais pas l'auteur aux vues des précédents polars adaptés au cinéma et à la couverture du livre (thriller) je me suis donc lancé, je suis allé au bout sans plus, pas d'intrigue, l'intérêt majeur restant des leçons d'histoire concernant la période 1916-1920 des EU

    28/04/2011 à 09:31 BERNIEnoel (136 votes, 7/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Amateur de roman où se mêlent petite et grande histoire, je n'ai pourtant pas réussi à me passionner pour Un Pays à l'Aube.

    19/10/2010 à 06:32 erta (99 votes, 7.5/10 de moyenne)

  • 9/10 un très bon roman effectivement, très intéressant aussi au plan historique. Mais ce n'est pas vraiment un polar ou un thriller, plutôt une saga. A lire cependant.

    28/08/2010 à 10:21 gamille67 (1746 votes, 7.3/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Un magnifique roman riche en sensation !

    16/12/2009 à 19:28 MiKa (275 votes, 7.5/10 de moyenne)

  • 7/10 un bon roman

    16/12/2009 à 09:26 ana (29 votes, 7.9/10 de moyenne)

  • 10/10 Une saga prenante, une fresque magnifique, un grand roman griffé Lehane ! A ne pas manquer si vous avez aimé "Mystic River".

    13/09/2009 à 13:06 Créance de sang (57 votes, 8.6/10 de moyenne)

  • 8/10 Un extraordinaire roman par un très grand auteur qui parvient à mettre en place une fresque historique époustouflante, à une période charnière pour les Etats-Unis. En voulant trop bien faire, Lehane laisse un peu d'incohérences dans le devenir des personnages parfois idéalisés ou un poil caricaturaux. La fin en happy end relatif m'a un peu déçu, elle devrait plaire à Hollywood...

    05/09/2009 à 09:33 xavier (853 votes, 7.8/10 de moyenne) 2