Surface

4 votes

  • 8/10 Ce nouveau livre vaut par la qualité et l’épaisseur de tous les personnages qui composent cette histoire, même si le récit m’a moins remué qu’entre deux mondes ce fut néanmoins un très bon moment de lecture.
    Pourvu que None soit pas le personnage d’un seul livre

    16/04/2019 à 22:22 tduvi (308 votes, 7.6/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Encore un polar terriblement efficace pour Olivier Norek. Un personnage brisé qui cherche à se reconstruire et qui se confronte à un cold case dans une campagne profonde. Une intrigue bien menée qui nous tient jusqu'aux dernières pages avec au centre de toute l'intrigue : l'humain ... Bravo !

    15/04/2019 à 12:23 Luzlïa (144 votes, 7.7/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Après son Entre deux mondes, Olivier Norek nous immerge entre deux eaux, sans crainte de décompression...
    Au détour d'une phrase, comme une épithète, qui traverse son nouveau roman, remonte à la Surface ce qui distingue le réussi du mémorable : " Ici, nous commençons toujours par l'humain, parce que nous le connaissons."
    Là encore, comme dans la majorité de ses histoires, Norek s'attache à l'humain, et nous avec...
    Il est comme son protagoniste de la Fluviale, celui qui, de par son métier de flic, a certainement dû plonger au plus profond de l'âme humaine, pour savoir que les faiblesses et les failles de nos contemporains racontent bien plus, et bien mieux, que toutes les péripéties romanesques que l'on pourrait imaginer...
    Pas besoin d'artifices, ou de rocambolesque, pour attiser la passion...
    Plutôt que de capitaliser sur ses derniers succès, Norek " s'enterre" en Aveyron pour cette affaire de résurrection, à la fois individuelle et collective, ce cold case, que viennent réchauffer une affection, pour ses personnages, et une maîtrise du sujet, qui, de livre en livre, ne se démentent pas...
    Au final, un grand Yes pour mademoiselle No...

    08/04/2019 à 15:04 jackbauer (473 votes, 7.1/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Avec une nouvelle héroïne terriblement attachante, Olivier Norek s'invente un personnage complexe, ambigu, traversé par des conflits affectant jusqu'à sa personnalité, son identité profonde. Qui est-elle ? Est-ce que l'ancienne Noémie a survécu l'opération ? Mais l'auteur évite soigneusement d'en faire des tonnes sur le sujet, et se lance dans une intrigue assez inattendue où tout se retrouve marqué par la dualité : ville contre campagne, présent contre passé, etc. Une histoire qui prend son temps pour se déployer après une longue introduction autour du personnage principal, avant de prendre de la vitesse en mode thriller. Un polar fluide, dense, et surtout profondément humain. Une vraie réussite.

    26/03/2019 à 17:27 Mephisto (167 votes, 7.2/10 de moyenne) 8