Gruz

270 votes

  • L'Accusé du Ross-Shire

    Graeme Macrae Burnet

    8/10 L’accusé du Ross-shire est un roman aussi original que Graeme Macrae Burnet est talentueux. Une lecture à part, assez inclassable, et qui mérite qu’on se laisse porter par la narration. Poussez la porte du temps, croyez-moi, on s’y croirait.

    30/11/2017 à 06:55 3

  • D'ombre et de silence

    Karine Giebel

    8/10 Dans les récits noirs D’ombres et de silence, Karine Giébel n’oublie jamais l’essentiel : donner vie à des personnages en quelques mots. Elle y arrive avec talent, ce qui rend ce recueil de nouvelles d’autant plus prenant. Ils en deviennent attachants, même dans leurs pires aspects.

    La misère dans laquelle ils se débattent, tout déprimante qu’elle soit, est frappante et parfois profondément émouvante. C’est ça aussi l’univers noir de Karine Giébel, porter la voix de ceux qu’on ne voit pas et de ceux qui n’ont plus la parole.

    15/11/2017 à 06:54 3

  • C'est le coeur qui lâche en dernier

    Margaret Atwood

    8/10 Avec C’est le cœur qui lâche en dernier, Margaret Atwood nous sert une farce noire dont la lecture de certains passages ont de quoi rendre écarlate.
    Je ne saurais trop vous conseiller de vivre quelques heures avec ses « Alternants », l’expérience vaut la peine d’être vécue. Margaret Atwood est un écrivain majeur, ce n’est pas ce roman étonnant qui va le contredire.

    10/11/2017 à 06:49 2

  • Tenebra Roma

    Donato Carrisi

    7/10 Tenebra Roma est un bon Donato Carrisi, même s’il n’atteint pas le niveau d’émotions suscité par Malefico, à mon sens.

    06/11/2017 à 07:48 1

  • Les Chiens de Détroit

    Jérôme Loubry

    8/10 Jérôme Loubry a réussi à imprimer sa patte dès ce premier roman. Les chiens de Détroit est un thriller qui mérite toute l’attention d’un lectorat avide de ce genre de romans et qui apprécie qu’un auteur arrive à puiser sa singularité dans des thèmes pourtant souvent traités.

    13/10/2017 à 06:30 5

  • Islanova

    Jérôme Camut, Nathalie Hug

    8/10 Un roman exceptionnel, à plus d’un titre, qui ne ressemble à rien de ce que vous lirez durant cette année, Islanovateur. Jérôme Camut et Nathalie Hug proposent un cocktail détonnant d’action, d’émotions et de réflexion pour un récit aux différents angles de lecture.

    12/10/2017 à 08:01 5

  • Retour à Ducan's Creek

    Nicolas Zeimet

    8/10 Nicolas Zeimet propose un roman marquant sur la sortie brutale de l’enfance et sur la puissance de l’amitié. Un récit qu’on suit le cœur serré, parfois au bord des larmes. Retour à Duncan’s Creek est le genre de livre qui restera durablement en mémoire, assurément.

    11/10/2017 à 06:39 4

  • Entre deux mondes

    Olivier Norek

    9/10 Entre deux mondes est sans aucun doute l’un des romans qui m’aura fait vivre le plus d’émotions fortes et contradictoires depuis des lustres. Autant de lumière dans ces ténèbres, autant de frissons, autant de larmes qui montent, c’est très rare. Une boule dans la gorge qui n’est pas prête de disparaître.

    Entre deux mondes est un roman inoubliable qui place définitivement Olivier Norek dans la liste restreinte des auteurs incontournables.

    09/10/2017 à 06:45 9

  • Mato Grosso

    Ian Manook

    8/10 Mato Grosso est un roman qui a une âme, à l’image du paysage foisonnant où il se déroule. Dur aussi, par ses personnages complexes, assez peu avenants. Un récit où l’immédiateté du présent s’entrechoque avec les blessures du passé, au travers du point de vue distordu du personnage principal, écrivain de son état. Une mise en abîme, parfois déroutante, souvent ensorcelante.

    04/10/2017 à 06:33 3

  • Dark Net

    Benjamin Percy

    6/10 Dark net est un divertissement plaisant (si on peut utiliser un tel mot avec un sujet pareil), plutôt bien écrit, même si j’ai trouvé certaines tournures de phrases assez étranges (auteur ? Traducteur ?). La tension est palpable, mais on est bien loin des références du genre qui savent instiller la terreur par les mots. Et la manière de traiter le sujet m’aura davantage frustré que fait frissonner.

    28/09/2017 à 07:09 1

  • Bourbon Kid

    Anonyme

    7/10 On m’avait pourtant mis en garde contre ce Bourbon Kid, et ses nombreux et étranges composants. C’est du genre épicé (et la note du bar va être salée). Les effets sont assez incontrôlables, de quoi perdre la maîtrise de ses organes (les zygomatiques, mais aussi le reste). Je vais vite devenir croyant en la recette du producteur Anonyme, moi, même si je me vois pas ingurgiter ça tous les jours.

    25/09/2017 à 06:37 8

  • [Dons]

    Ouvrage collectif

    8/10 Dons est un recueil de nouvelles dont les droits d’auteurs majorés sont reversés à France Adot, la Fédération des Associations pour le Don d’Organes et de Tissus humains. Un plaisir doublé : soutenir une bonne cause tout en se faisant plaisir.
    Et croyez-moi, ce recueil est plein de réjouissances pour les lecteurs, tant les textes sont variés, touchants, forts et parfois originaux. La greffe a clairement pris pour l’ensemble des auteurs aux cœurs d’or qui ont accepté de jouer le jeu.

    23/09/2017 à 08:20 5

  • Candyland

    Jax Miller

    9/10 Avec Candyland, Jax Miller, par son écriture racée et super expressive, par son intrigue ahurissante et par ses personnages mémorables, nous propose un roman noir crépusculaire qui frise la perfection. Inoubliable.

    18/09/2017 à 07:39 7

  • La Nature des choses

    Charlotte Wood

    8/10 La nature des choses est un superbe roman noir sur l’enfermement (mais pas seulement…), à la fois dur et subtil. La manière qu’à Charlotte Wood de développer son intrigue et ses personnages rend la violence ressentie d’autant plus pénétrante, si on aime faire marcher les rouages de son esprit. Marquant.

    12/09/2017 à 07:00 2

  • Glaise

    Franck Bouysse

    8/10 Franck Bouysse a une capacité étonnante à ainsi déployer tant de puissance dans son écriture pour parler du quotidien. Pas besoin d’artifices quand on possède de telles dispositions pour faire parler les mots et les âmes. Glaise est un roman à l’histoire simple, sublimée par un auteur au sommet de son art. Peut-on encore parler de roman noir ? C’est discutable, mais c’est une question sans importance, Glaise est un roman universel.

    09/09/2017 à 08:47 5

  • Addict

    James Renner

    8/10 Addict est une lecture unique, tout aussi fascinante que déstabilisante. Une descente au plus près d’une enquête non élucidée tout autant que dans les méandres de la matière grise d’un auteur hors normes.

    01/09/2017 à 08:04 3

  • Ne fais confiance à personne

    Paul Cleave

    9/10 En 450 pages, Paul Cleave joue au maximum avec le concept épatant de cette intrigue, et son génie fait que le récit est jubilatoire de la première à la dernière page.

    31/08/2017 à 07:02 6

  • Comme de longs échos

    Elena Piacentini

    8/10 Les histoires d’Elena Piacentini ne sont jamais de longs fleuves tranquilles. Elle puise dans la noirceur de notre société pour en faire ressortir le pire… ou y chercher le meilleur, avec une qualité de plume exceptionnelle.
    Comme de long échos est une nouvelle réussite d’Elena Piacentini et un polar aussi travaillé dans sa forme que touchant dans le fond (et l’homme est capable de toucher le fond dans la noirceur).

    25/08/2017 à 08:08 5

  • Nulle part sur la terre

    Michael Farris Smith

    8/10 Nulle part sur la terre est un roman puissant, qui risque fort de rester en mémoire par ses personnages, par une histoire poignante, et par la grâce d’une écriture emprunte d’humanité. Michael Farris Smith a un don, c’est une évidence.

    24/08/2017 à 07:00 6

  • Ténébreux samedi — Au bord de l'abîme

    Nicci French

    8/10 Ce Ténébreux samedi est un excellent cru, peut être pas le meilleur, mais une nouvelle épatante plongée dans la psyché des personnages et une nouveau récit à l’épaisseur psychologique rare.

    18/07/2017 à 14:23 3