mkl

142 votes

  • Drive

    James Sallis

    9/10 Superbe découverte !
    Un roman court, intense, fulgurant.
    Il s'agissait au départ d'un hommage au roman noir, mais Sallis en profite pour signer là un modèle du genre.
    Je ne vais sans doute pas tarder à lire à nouveau cet auteur.

    15/08/2017 à 17:02 7

  • L'Epouvantail

    Michael Connelly

    7/10 Si l'intrigue est plutôt bien construite, et que le rythme est enlevé, j'ai malgré tout l'impression que ce roman aurait pu être encore meilleur.
    Il souffre en effet de quelques insuffisances, comme par exemple la place prise par le FBI, tellement peu flatteuse qu'elle en vient à manquer de crédibilité, ou encore sur le traitement du monde de la presse écrite, peu développé et tombant rapidement dans la caricature.
    Malgré tout, je ne me suis pas ennuyé et je relirai volontiers Michael Connelly à l'occasion

    13/08/2017 à 00:30 3

  • Les Anonymes

    R.J. Ellory

    7/10 Cette fois-ci, Ellory nous propose une enquète policière avec pour toile de fond la toute puissante CIA.
    Comme d'habitude, le scénario est bien construit et les évènements s'enchainent de façon cohérente.
    On peut bien sûr y trouver quelques longueurs ou des situations un peu tirées par les cheveux.
    Quoi qu'il en soit, la lecture reste fluide et l'ensemble est captivant.
    En conclusion, je ne peux m'empêcher de citer un extrait que je trouve amusant, "Ce n'est ni du John Grisham ni du Dan Brown. Ni du Nora Roberts. Non, le Pr Robey écrit des textes exigeants".
    J'ignore le sens de ce clin d'oeil de l'auteur à ses collègues, mais j'estime néanmoins qu'on peut reconnaitre à Ellory cette exigence, présente dans chacune de ses oeuvres.

    21/07/2017 à 18:22 5

  • Le Village

    Dan Smith

    7/10 Bon roman que ce "Village", racontant la traque d'un tueur d'enfants dans un milieu hostile.
    Les conditions de vie en Ukraine dans les années 30 y sont bien décrites, et on comprend bien que parfois ça relevait plutôt de la survie.
    L'auteur souligne avec insistance l'impact durable des horreurs de la guerre sur l'homme, et les excès que peuvent véhiculer la peur ou la faim. On retrouve ainsi chez plusieurs personnages les traumatismes liés à leur expérience de soldat.
    Un livre qui tient en haleine le lecteur par ses rebondissements, et ce jusqu'à la dernière page.

    11/07/2017 à 15:30 4

  • La Tristesse du Samouraï

    Víctor Del Árbol

    9/10 L'objectif était ambitieux; placer une intrigue complexe au centre d'un contexte historique instable s'étalant sur quarante années de l'histoire d'Espagne.
    Et le résultat est quasi parfait. Un puzzle où chaque pièce trouve sa place au moment qu'il convient, ni trop tôt ni trop tard..
    On y trouve de nombreux personnages, très cohérents, trainant tous leur croix, à la recherche de la rédemption avant le jugement dernier.
    Et la description de l'Espagne face à son passé n'est pas en reste, de la guerre civile au coup d'état de 1981, en passant par la division Azul.
    Le tout dans un style très fluide, très équilibré, en un mot parfaitement maitrisé.
    Une réussite.

    07/07/2017 à 18:48 9

  • Hiver arctique

    Arnaldur Indridason

    6/10 Comme semble-t'il bon nombre de lecteurs, je ne classe pas "Hiver arctique" dans les meilleures réalisations d'Indridason.
    Davantage que l'ouvrage lui-même, c'est plus ce côté déjà vu, notamment au niveau des personnages, surtout Erlendur.
    Malgré une intrigue interessante, un sujet sensible, une victime qui ne peut laisser indifférent, c'est bien une certaine lassitude qui a prédominé au final.
    Qu'Indridason continue à développer les caractéristiques qui ont fait son succès, soit, mais je ne serai pas contre un soupçon de renouvellement...

    03/07/2017 à 12:14 3

  • Les Incorruptibles

    Marvin Albert

    6/10 Il ne s'agit pas à proprement parler d'un véritable roman, mais plutôt d'une adaptation littéraire d'un scénario développé à l'origine pour le cinéma.
    De plus, ça commence à dater (30 ans quand même) et ça se ressent un peu dans le style.
    Quoiqu'il en soit, en à peine 200 pages, l'auteur a su capter mon attention en se concentrant uniquement sur les évènements factuels. Il laisse ainsi la part belle à l'action, au détriment il est vrai de toute dimension psychologique pour ce qui concerne les personnages.
    C'est néanmoins réalisé avec une certaine finesse, voire même un peu d'humour.
    En conclusion, pas si mal que ça.

    24/06/2017 à 00:15 2

  • Kadogos

    Christian Roux

    5/10 Un peu déçu par cette lecture.
    Au départ un scénario un brin compliqué, en tout cas trop compliqué pour lui donner suffisamment de crédibilité en 300 pages.
    Ensuite des personnages que j'ai trouvés un peu dans la caricature (un bon flic torturé et incompris, comme sa seule alliée, puis son supérieur, avec lequel il entretient des relations conflictuelles...et qui se révélera évidemment impliqué, ou encore des tueurs qui ont forcément de bonnes raisons,etc...).
    Bref un roman se voulant "engagé", mais qui aurait mérité au final plus de consistance au niveau de l'intrigue.
    Je n'ai d'ailleurs pas compris les sources citées en conclusion, qui font référence à une partie plus qu'infime du roman (une demi page) alors que le thème des enfants soldats, par exemple, aurait mérité d'être davantage développé.
    A moins que ce ne soit une ultime tentative de l'auteur pour donner de l'épaisseur à un ensemble insuffisant ?

    18/06/2017 à 18:19 3

  • Ils vivent la nuit

    Dennis Lehane

    8/10 Suite de la trilogie Joe Coughlin, et si le premier avait des allures de fresque historique, le second est plus porté sur le crime organisé version prohibition.
    C'est tout aussi bon, ce qui n'est guère surprenant étant donné le niveau de Dennis Lehane.
    J'aimerai m'attarder davantage sur son talent, mais au final je trouve que les commentaires précédents le font mieux que moi.
    Il va de soi que ma prochaine lecture de cet auteur sera le troisième et dernier volet de cette saga.

    16/06/2017 à 23:02 5

  • Prague Fatale

    Philip Kerr

    7/10 Même si d'un point de vue personnel, ce n'est pas le meilleur opus de la saga Bernie Gunther, ce fût une fois de plus une lecture agréable.
    Certes, il s'agit d'une enquête policière en vase clos dans un chateau aux alentours de Prague, et le coupable semble forcément être un des invités.
    Sauf que toutes ces personnes sont des officiers nazis, en pleine seconde guerre mondiale, et que les manipulations, les conflits d'intérêts et la bataille des égos se multiplient.
    Mis à part un concours de circonstances hasardeux en début de roman, à savoir la rencontre entre Gunther et une femme qui se révèlera être un pion essentiel de son enquête, le tout est parfaitement crédible et réaliste.
    Enfin, connaître un tant soit peu le contexte historique du moment apporte une toute autre dimension à ce polar, et met en valeur le côté historien de l'auteur, qui ne laisse passer aucun détail.
    C'est cette constance dans la qualité chez Philip Kerr qui m'incitera certainement à découvrir le volet suivant, "les ombres de Katyn".

    14/05/2017 à 12:50 5

  • Tokyo ville occupée

    David Peace

    8/10 Très bon.
    Une fois de plus, David Peace use de son style si particulier pour permettre au lecteur de s'immerger dans les pensées tourmentées de ses personnages, en l'occurrence ici des japonais vaincus et désabusés.
    Ce fût aussi l'occasion de découvrir ce fait divers réel, la tuerie de la banque Impériale, ainsi que l'unité 731, bataillon japonais dédié à la guerre bactériologique lors de la seconde guerre mondiale.
    Il est vrai que ça ne se lit pas facilement, mais le plaisir vient de cette difficulté, pour peu qu'on s'attache à lire chaque mot, chaque phrase, malgré leur caractère répétitif et redondant, façon de matérialiser la folie, le désespoir et le ressentiment.
    Je trouve que la dernière phrase du vote d'Horatio est parfaitement adaptée aux romans de David Peace, "il faut pouvoir supporter le style pour en apprécier la puissance...".

    17/04/2017 à 17:48 3

  • Rouge est ma couleur

    Marc Villard

    8/10 Un court roman suivi de quelques nouvelles, certaines se limitant à deux ou trois pages.
    Le moins que l'on puisse dire, c'est que Villard maîtrise très bien l'exercice.
    Il y décrit de manière très percutante une jeunesse ravagée par les drogues et l'absence de règles dans les cités.
    Je dois le reconnaître, j'ai été bluffé par la capacité de l'auteur à donner un sens et à amener une réflexion à chaque histoire, aussi courte soit elle.
    Belle découverte.

    02/04/2017 à 11:03 3

  • Derrière les panneaux il y a des hommes

    Joseph Incardona

    7/10 Roman court, dense, intense.
    J'ai vraiment aimé la restitution de ce monde parallèle qu'est le réseau autoroutier.
    Ce monde à part, clos et impersonnel, décrit de manière froide et clinique par l'auteur.
    J'ai moins apprécié le côté caricatural de certains personnages et surtout le ton excessif de l'ensemble, certainement destiné à rajouter de la noirceur à la noirceur, mais de manière trop marquée selon moi.
    Ce fut néanmoins une belle découverte.

    21/03/2017 à 20:55 5

  • Le Passager

    Jean-Christophe Grangé

    8/10 Comme à son habitude, Grangé nous propose un scénario complexe, un peu tiré par les cheveux.
    Tout son talent est de nous le rendre crédible, même s'il tombe parfois dans la facilité pour y parvenir, en occultant certaines zones d'ombre ou en privilégiant des coïncidences hasardeuses.
    En général, j'attends d'un roman qu'il me tienne curieux et éveillé tout au long du récit, c'est encore le cas ici et peu importe si la conclusion est un peu discutable (quoique...).
    Je ne peux donc que remercier l'auteur de nous proposer plus de 900 pages de cette qualité.
    Le prochain sera "Kaïken".

    05/03/2017 à 11:35 4

  • L'Hymne des démons

    Nicolas Bouchard

    8/10 Très bon souvenir de ce polar du Moyen Age, rythmé pas des airs d'opéra.
    Je n'ai pas pu éviter, en le lisant, de faire le parallèle avec le film "Le Pacte des Loups".
    Datant de 2005, mais intégré seulement à PP en 2015 (merci LeJugeW).

    25/02/2017 à 18:31 3

  • L'affaire du Dahlia noir : Suivi de Complément d'enquête : Les nouvelles preuves

    Steve Hodel

    8/10 Enquête passionnante sur ce fait divers célèbrissime, sous forme de plongée dans le monde criminel du Los Angeles des années 50.
    Ne reste plus qu'à découvrir la version de Stéphane Bourgoin, qui je crois n'arrive pas à la même conclusion.
    Les mystères ont la vie dure...!

    25/02/2017 à 18:09 4

  • Renflouez le Titanic

    Clive Cussler

    5/10 Livre retrouvé récemment mais lu il y a longtemps.
    Plutôt un bon souvenir, même si je ne raffole pas des fictions qui donnent dans le spectaculaire.

    25/02/2017 à 17:54 1

  • Roseanna

    Maj Sjöwall, Per Wahlöö

    7/10 J'avais déja pu lire deux romans de ce couple d'auteurs, ça m'avait bien plu et j'abordais dès lors Roseanna avec enthousiasme.
    J'y ai retrouvé la même ambiance, la même simplicité et la même lenteur dans le rythme, bref tous les ingrédients qui ont manifestement inspiré des auteurs plus contemporains comme Mankell ou Indridason.
    Le plus difficile est justement de replacer ce roman au début des années 60, sur les moyens de la police de l'époque évidemment mais aussi sur la société en général. N'oublions pas non plus que ce polar n'a, à l'origine, pas été écrit pour un lecteur de 2017.
    Au final, je ne retiens pas ce livre comme un incontournable mais je pense qu'à l'occasion, je relirai volontiers ces auteurs.

    19/02/2017 à 11:11 4

  • Brown's Requiem

    James Ellroy

    7/10 Bien que ce soit son premier roman, Ellroy s'attache à nous livrer une intrigue bien ficelée, qui deviendra par la suite sa marque de fabrique.
    Les personnages ne sont pas en reste, notamment cet ex-flic devenu détective, Fritz Brown, qui voit dans une enquête l'occasion de sa vie.
    Et peut-être aussi un premier pas vers la rédemption...

    05/02/2017 à 10:48 4

  • La Ferme

    Tom Rob Smith

    5/10 Pas convaincu.
    C'est vrai que, dés le début, ce roman nous tient en haleine.
    L'auteur, à chaque fin de paragraphe, laisse entrevoir une révélation choc à la page suivante, sur laquelle on se précipite...en vain, rien ne décolle vraiment. Et la fin n'a rien de sensationnelle non plus...
    On peut effectivement admettre que la note personnelle de l'auteur donne un peu de relief à l'ensemble, mais au rayon des romans psychologiques, on a connu plus percutant.

    22/01/2017 à 11:14 3