L'Homme qui regardait passer les trains

«Permettez que je me présente : Kees Popinga, le satyre d'Amsterdam !»Ruiné ! Kees Popinga est ruiné, et il l'apprend de la bouche même de son patron, avant qu'il disparaisse... L'occasion pour lui de prendre la fuite, de devenir une autre homme (""corpulence moyenne, signes particuliers néant"" !), de venger sa petite vie médiocre. Et de basculer dans le plaisir du crime.

Roman noir

Il ne semble pas encore y avoir de sujet sur cet ouvrage sur le forum... Cliquez ici pour en créer un !

Soumis le 09/11/2014 par El Marco

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

Aucune suggestion pour l'instant.