Glaise

3 votes

  • 8/10 Comme la glaise colle aux godillots ce roman colle à la peau. Franck Bouysse réussit une fois de plus à nous saisir, à nous attraper les sens et l'esprit, il prend le temps d'installer son décor et ses personnages, les deux étant liés, à partir de là il nous conte une histoire. terrible avec des mots justes.
    Il nous raconte un monde rempli de rancœurs, de violence, de souffrance mais aussi d'espoir et d'amour, il dépeint avec âpreté des êtres meurtris, aigris ou bien généreux et encore plein d’insouciance.
    Ainsi au travers d'un texte magnifique, Franck Bouysse nous livre de nouveau un très beau roman.

    12/10/2017 à 10:54 janjak (421 votes, 8/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Franck Bouysse a une capacité étonnante à ainsi déployer tant de puissance dans son écriture pour parler du quotidien. Pas besoin d’artifices quand on possède de telles dispositions pour faire parler les mots et les âmes. Glaise est un roman à l’histoire simple, sublimée par un auteur au sommet de son art. Peut-on encore parler de roman noir ? C’est discutable, mais c’est une question sans importance, Glaise est un roman universel.

    09/09/2017 à 08:47 Gruz (266 votes, 7.8/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Ce qu’il advint de ces familles agrestes durant le premier conflit armé dans la partie occidentale du Massif central en la commune de St-Paul-de-Salers est évoqué dans ce récit pierre de silex. Les ravages des actions belliqueuses des hommes ont des répercussions mêmes dans des zones isolées, peuplées de terriens ancrés dans une certaine philosophie taiseuse et le rustique se conjugue avec un intangible quotidien. C’est cet équilibre qui est remis en cause, remis en cause par cette guerre monstrueuse, remis en cause par l’insertion de deux femmes troublant cette monotonie.

    04/09/2017 à 23:19 chouchou (442 votes, 7.6/10 de moyenne) 5