Mandoline vs Néandertal

1 vote

  • 8/10 Alors qu’il se rend dans le pays toulousain pour le mariage d’une lointaine parente, Luc Mandoline, alias l’Embaumeur, tombe rapidement sous le charme de Laura, une belle archéologue. Défenseuse de la cause de l’homme de Néandertal, selon elle bien loin des clichés rétrogrades qui collent à cet homme préhistorique, elle ensorcelle Luc par son opiniâtreté et son intelligence. Dans le même temps, l’ex légionnaire fait la connaissance de Jurgen Haas, un ancien compagnon d’armes, qui disparaît peu de temps après. Parce qu’on ne laisse jamais tomber un camarade, l’Embaumeur va se lancer dans une enquête tumultueuse.

    Ce onzième opus de la série consacrée à l’Embaumeur constitue un petit festin littéraire. Il est très intéressant de voir Luc Mandoline tomber éperdument amoureux de Laura, perdre pied, au point de complètement disparaître aux yeux de son compagnon Sullivan Mermet. Jean-Christophe Macquet donne à notre Embaumeur une épaisseur émotionnelle assez rare. De même, le lecteur pourra être, dans un premier temps, surpris par la manière dont le récit est mené. Le protagoniste y emploie beaucoup moins – voire pas du tout – la force, et l’intrigue semble mettre du temps à se lancer. Néanmoins, l’auteur nous régale par la suite avec des pistes qui finissent par se nouer pour créer une histoire particulièrement sombre et mordante. L'Homme de Cro-Magnon et celui de Néandertal ressuscitent presque, au gré d’un scénario où se mêlent des hommes politiques frontistes, un village martyrisé et cagots. Un puzzle qui, une fois toutes les pièces rassemblées, forme un récit glauque et sanglant, à la fois original et diablement efficace. Quelques touches d’humour émergent, comme ce clin d’œil où Jean-Christophe Macquet prête à deux anciens militaires les patronymes de Maxime Gillio et Claude Vasseur, eux-mêmes ayant écrit chacun un épisode de la série. Et que dire de l’ultime rebondissement ! Un événement inattendu, laissant le lecteur imaginer sa propre fin de l’histoire, mettant fin de manière audacieuse à un ouvrage très efficace.

    18/09/2017 à 18:51 El Marco (1361 votes, 7.5/10 de moyenne) 7