5150, Rue des Ormes

20 votes

  • 9/10 Une atmosphère de huit clos pesante et perturbante. Des personnages tellement travaillés, d’une psychologie incroyable qu’il en devient difficile de dire s’ils sont vraiment complètement mauvais, complètement fou ou totalement horrible!

    12/04/2017 à 15:55 amaru96 (218 votes, 8/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Sans forcer la comparaison, j'ai retrouvé un peu de Zweig dans l'affrontement Beaulieu/Yannick devant leur échiquier. L'évolution psychologique des personnages est très bien décrite, avec son cortège de fous amenés à cohabiter et la descente aux enfers du "jeune". Beaulieu est un personnage difficile à oublier.

    22/07/2015 à 10:30 Anwynn (14 votes, 7.9/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Ce Sénécal est délicieux. Très réjouissante séquestration ! Tortures morales et physiques de premier ordre, un bijou.

    11/09/2012 à 13:53 Violette (36 votes, 7.2/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Mon premier Sénécal: après avoir été un tantinet dérouté par l'accent québécois de l'auteur (et oui on retrouve à l'écrit ce qui fait le charme de nos cousins canadiens!), je me suis vite plongé dans ce huis clos haletant! J'ai bien aimé l'évolution psychologique de Yannick qui s'enfonce progressivement dans la folie, mais été déçu par l'intrigue trop légère à mon goût! En tout cas je ne vais pas en rester là: je compte bien continuer à découvrir ses autres romans qui m'attendent tranquillement dans ma bibliothèque!

    02/05/2012 à 15:21 guimouts (209 votes, 8/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Mon second Senécal, et même résultat qu'au premier, je suis bluffée ! Il explore tellement la folie humaine sous toutes ces formes, il est doué, très doué.

    24/04/2012 à 09:25 Emil (350 votes, 7.4/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Comme d'habitude, pas de déception avec ce Sénécal ;) Très bonne ambiance au fil du polar. J'ai tout simplement adoré ! J'ai hâte de voir l'adaptation cinématographique...

    21/07/2011 à 16:13 d0d0 (135 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Premier et certainement pas le dernier livre de Patrick Senécal qui rejoindrai ma bibliothèque !

    24/04/2011 à 11:51 ChrisNw (49 votes, 8/10 de moyenne)

  • 8/10 Après l'excellent Hell.com j'ai donc décidé de lire les autres romans de cet auteur. J'y ai retrouvé aussi ici une forte intensité et un énorme travail psychologique sur les personnages dans un huit clos oppressant. Moins de scènes à la limite du soutenable que dans Hell.com mais ici finalement la torture réside dans le mental avant tout ce qui est un véritable tour de force de l'auteur et indéniablement un grand talent. Le prochain sur ma liste est "Alyss".

    04/01/2011 à 19:26 Mag (372 votes, 8.1/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Ce roman, hors norme, sur la captivité (tour à tour physique et psychologique) est captivant de bout en bout. Avec peu de personnages, mais admirablement bien développés, une superbe réussite du genre.

    16/10/2010 à 14:51 ericdesh (416 votes, 7.6/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Enorme ! Un énorme coup de coeur pour ce huis-clos psychologique intense où les cinq personnages principaux s'affrontent, se jaugent, se défient dans un maelstrom de relations ambiguës...L'écriture n'est pas transcendante mais Patrick Sénécal a vraiment remarquablement travaillé sur l'intrigue, sur la personnalité et les ressentis de chaque individu qu'il met en scène. L'évolution de Yannick, par exemple, est tout à fait crédible. Et que dire de ce Beaulieu, tour à tour détestable ou sympathique...
    Ce roman baigne dans la folie et pourtant c'est tellement bien amené qu'on y croit à fond. Difficile de ne pas songer à Misery de Stephen King (d'ailleurs Yannick y pense lui aussi !) mais pourtant, mis à part le thème de la séquestration et le pouvoir de fascination qu'elle exercent sur le lecteur , les deux oeuvres n'ont pas grand chose en commun.
    Je crois qu'il n'y a rien à jeter dans 5150, rue des Ormes. J'ai particulièrement aimé les extraits du journal de Maude qui rendent ce personnage touchant.
    Vraiment, un excellent livre qui s'engloutit d'une traite et vous mettra échec et mat en un seul coup !o)

    26/05/2010 à 10:18 Ironheart (385 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Excellent ce patrick sénécal capable de nous immerger dans cette histoire digne du stephen king de la grande époque c'est mon deuxieme après les 7 jours du talion et c'est du tout bon... énorme plaisir de lecture

    25/05/2010 à 09:12 JEDIVE (123 votes, 7.6/10 de moyenne)

  • 9/10 Un huis clos surprenant, dérangeant qui va là où on ne sy attend pas. Patrick Sénécal fait du bon, du très bon thriller noir, noir, noir ...

    18/01/2010 à 18:51 jujuramp (138 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Suite à un accident de vélo, le jeune Yannick Bérubé demande de l'aide aux habitants d'une maison voisine, les Beaulieu. Il découvre par pur hasard un corps dans l'une des chambres, et le cours du temps s'envole : il est agressé et séquestré par cette famille de psychopathes, parmi lesquels on trouve Michelle, l'adolescente au charme vénéneux, Anne, la petite fille aux yeux de ténèbres, Maude, la mère obnubilée par Dieu, et surtout Jacques, le père de famille, dévoré de l'intérieur par sa passion pour les échecs et une certaine vision de la justice. Pour Yannick va commencer un long calvaire...

    Auteur des remarquables La loi du talion et Le passager, Patrick Senécal donne à nouveau une magistrale leçon d'effroi. Les divers personnages sont remarquablement campés et façonnent une inquiétante galerie de portraits. Le scénario, de prime abord classique, se révèle très vite prenant et excitant, et le lecteur a bien du mal à lâcher les pages tant le suspense est intéressant. Par ailleurs, ce qui retient l'attention, c'est l'écriture de Patrick Senécal : pas d'envolées lyriques ni de figures de style inoubliables. Son style est dépouillé, efficace, épousant brillamment les terreurs et les incohérences du protagoniste, et rendant cette descente aux enfers pertinente et réaliste, par paliers successifs. De nombreuses scènes morbides viennent ponctuer l'histoire, rappelant parfois Misery de Stephen King, avec quelques passages assurément inoubliables comme la découverte du contenu de la cave ou l'affrontement final entre Yannick et son geôlier.

    5150, rue des Ormes est donc un thriller de très haute volée, bien conçu et marquant. La tension psychologique et l'imagination de Patrick Senécal sont de véritables modèles du genre, achevant de placer cet auteur parmi les meilleurs du genre.

    28/12/2009 à 10:33 El Marco (1389 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Alors que souvent le héros s'en sort, ici, il ne s'en sortira pas indemne. Chacun des membres de cette famille très ''spéciale'' a sa propre personnalité, même ceux (ou celles) qui ne semblent pas en avoir. Un livre qui se lit très rapidement.

    25/10/2009 à 04:08 Joelleth (84 votes, 6.5/10 de moyenne)

  • 9/10 Je suis une grande fan de Senecal, ces romans populaires sont passionnants, la psychologie des personnages sont fortes, les intrigues intenses.. 5150 rue des Ormes ne fait pas exception a la règle. J'ai adoré !

    25/01/2009 à 17:12 Cici (23 votes, 7.9/10 de moyenne)

  • 8/10 Bon moment de lecture!

    08/11/2008 à 23:11 Cassie (124 votes, 7.8/10 de moyenne)

  • 9/10

    30/09/2008 à 20:31 mousky (1 vote, 9/10 de moyenne)

  • 8/10 Un huis clos oppressant où la folie de la famille Beaulieu vient peu à peu contaminer leur prisonnier...

    12/01/2008 à 17:03 Sybil (642 votes, 7.5/10 de moyenne)

  • 9/10 livre génial...Patrick sénécal est un grand auteur malheureusement pas assez connu en France de ce fait il n'est pas toujours facile de se procurer ses livres. Je suis d'accord avec Inka, aucun de ses livres ne m'a déçue moi non plus. Celui-ci est impossible à lâcher et marque les esprits..C'est un de mes préférés. Si vous ne le connaissez pas je vous le conseille vivement !

    01/10/2007 à 17:42 sofihm (47 votes, 8.1/10 de moyenne) 1

  • 10/10 J'ai adoré ce roman! J'ai été entièrement absorbée par l'histoire! Ce n'est pas de la grande littérature, loin de là, mais la psychologie des personnages est très forte. Je n'avais qu'une hâte, c'est de tourner les pages pour voir si, enfin, Yannick parvient à s'échapper...

    Je n'ai jamais été déçue par un livre de Patrick Senécal... il a le don de nous faire entrer directement dans l'histoire, c'est plein de psychologie et bien noir à souhait...

    12/09/2007 à 19:46 Inka (200 votes, 8.2/10 de moyenne) 1