Block 46

8 votes

  • 5/10 En commençant ce roman, je savais par avance qu'il ne fallait pas que je m'attende à ce qu'il révolutionne le genre mais je m'attendais à ce qu'il réponde aux questions légitimes (qui ont fait que je me suis intéressé à ce roman) sur le block 46, à savoir quelles sont les expériences qui y sont menées, dans quels buts, ... d'où ma déception car l'auteur ne répond absolument pas à ces questions et se cantonne à une histoire au final classique et maintes fois lue. Dommage car jongler entre thriller et histoire (et un rappel qui n'est jamais inutile de la barbarie nazie) était pourtant une belle gageure.

    18/05/2017 à 21:28 ericdesh (380 votes, 7.6/10 de moyenne) 5

  • 5/10 Déçu. Comme régulièrement ces derniers temps avec des nouveautés appréciées. Déçu car on frise la caricature, je ne me suis pas "régalé", rien d'original. Déçu car d'aucuns en avaient vanté la brillante description de l'univers des camps, mais on n'a là droit qu'à une description instrumentalisée. Déçu car les personnages manquent de reliefs, sont trop stéréotypés à mon goût. Le dénouement est prévisible à souhait (en tout cas en ce qui me concerne). Alors certes le projet de l'auteure est essentiel (voir ses remerciements en fin de volume). Il ne faut pas oublier, il faut continuer de faire mémoire. La manière n'est ici pas à la hauteur de ce que j'attendais... vraiment navré de devoir le dire ainsi.
    En définitive, je l'ai trouvé moyen (voire "assez moyen").
    J'en serai toutefois pour le second volet (Mör) que j'ai acheté à sa sortie (avant d'avoir lu le premier). On verra s'il me convainc plus...

    19/04/2017 à 10:10 thibe (86 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 7/10 L'incursion au coeur de la barbarie nazie durant la seconde guerre mondiale, le quotidien des déportés esquissé durant la première moitié de l'ouvrage, à l'origine des délits qui y seront commis, octroie, par le contraste qu'il provoque, et son abject réalisme, une authentique valeur ajoutée au roman de Johana Gustawsson, qui tire sa singularité d'un détonnant mélange des genres...
    En confrontant passé et présent, en jouant habilement avec les points de vue des différents protagonistes, son oeuvre sait nous tenir en haleine, en dépit d'une investigation quelque peu indolente, avec très peu de séquences d'action, mais un duo d'enquêteuses que j'aurais plaisir à retrouver, pour creuser encore un peu plus leurs zones d'ombre qui demeurent...

    16/04/2017 à 09:45 jackbauer (352 votes, 7/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Belle découverte! J'ai été happé du début à la fin par un rythme et une intensité omniprésente tout au long de l'histoire. La partie historique assez éprouvante sur le camp de Buchenwald durant la la guerre 39-45 est très prenante avec une documentation soignée qui donne beaucoup de matière au récit. Par ailleurs, le final est vraiment très réussi! J'ai été séduit par cet auteur au style fluide et efficace! Bravo...

    24/01/2017 à 23:34 amaru96 (208 votes, 8/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Une entrée en matière avec une constitution du duo un poil sèche et artificielle à mon goût mais prend son sens par la suite Mais sinon à part ce point de détail c'est vraiment bien. C'est rythmé, tranchant et nerveux avec des chapitres courts. On tourne les pages rapidement pressé de faire le lien entre les 2 pans de l'histoire pour savoir quand le fil narratif effroyable de Buchenwald rejoindra celui de nos jours à Falkenberg.
    J'en serai sans hésitation pour le prochain.

    20/01/2017 à 11:41 Fab (353 votes, 8/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Même si le duo d'enquêtrices n'est pas très attachant, l'intrigue est vraiment bien menée. Mention spéciale pour les passages relatifs aux camps de concentration. Particulièrement difficiles à lire, ils donnent une caution historique à l'ouvrage que j'apprécie.

    11/07/2016 à 21:14 Ssarlotte (501 votes, 7.1/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Le final étonnant de ce roman achève de confirmer le talent de l’auteure ainsi que sa capacité à maintenir une tension et un suspense jusqu’à la toute fin. Johana Gustawsson est une européenne assumée qui a grandi en France, a épousé un suédois et vit en Angleterre, autant dire que les différences culturelles ne lui sont pas étrangères. Ce roman est à son image : différent et riche. Une belle réussite.

    05/12/2015 à 12:02 PoisonIvy (240 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Block 46 est une vraie et dépaysante réussite. Un récit suffisamment original et habile pour mettre en lumière ce roman, tout autant thriller que devoir de mémoire. Et une nouvelle auteure française à suivre de très près.

    21/10/2015 à 08:26 Gruz (250 votes, 7.8/10 de moyenne) 2